Dureté - Brinell

Accueil Objet à identifier KESAKO -Elliot-Fisher KESAKO - tendeur KESAKO: oscillateur TRC-1 KESAKO: signal lumineux Moniteur EL5793 KESAKO: avion renifleur ? KESAKO : bande mince Centrifugeuse à nacelle Dureté - Brinell Coherer de Branly Gravage de la voix Radio d'espionnage en vase Antenne verre 2 Objets identifiés Cellule - Kl.Pz.641 Oscilloscope bizarre Support à identifier Télégraphe oxyde de fer Le Périkon Vibreur VB16 Selsyn Radar RCA Radio SFR SG4 Ban Radio-Controle-OP72 Antenne pantographe pour SEG2 Spectroscope Klystron WL-417-A

Késako ? 

En savez vous plus sur ...

En juin, késako extraordinaire avec grand succès d'audience, la réponse au kesako Juin est sur cette page . Cet objet radio historique extraordinaire est mise en vente au plus offrant.

En juillet, voici un autre objet insolite issu de la culture scientifique Européenne (les fameux aciers suédois et leur test par Joahan August Brinell (1849-1925), que nos amis chinois devraient apprendre à mieux connaitre. Il est à la base de la durabilité des objets conçus en Europe au 19ème siècle, une véritable ode à la culture de la qualité des ingénieurs qui a permit par exemple que la tour Eiffel conçue à l'origine pour durer 15 ans dure depuis plus d'un siècle et éviter ce genre de gros ennuis (voir ci dessous) et ces conséquences redoutables que l'on trouve couramment dans les produits en provenance du sud-est asiatique:

La vis foirée en métal friable et mou au premier serrage !

Vis retirée de connexion inter batteries lithium RFE... qui ont été détruites par échauffement dut à un mauvais serrage.

Aussi, le késako du mois c'est un petit coffret de test de durabilité ou dit test de Brinell.

Nous cherchons des témoignages sur l'usage de ce petit coffret H. Morin de Paris.

  • A t'il été utilisé dans l'enseignement ou dans l'industrie ?
  • Quel est son mode d'emploi ?
  • Avec quoi pressait-on ou frappait-on le système à bille ?

Partager vos connaissances par message sur jmdca@wanadoo.fr - Merci d'avance !

Photo de l'objet historique à l'échelle 60% sur écran 17 pouces :

Ce coffret unique est mis en vente au plus offrant contact: jmdca@wanadoo.fr

Daniel que l'on remercie nous envoi une explication détaillée sur l'usage de ce dispositif:

Ce dispositif était utilisé dans l’industrie (automobile, aéronautique entre autres) pour tester la qualité des matériaux en contrôle de réception des matières premières.

Il l’était aussi sans doute en sortie de production des fabricants de métaux (aciers fins etc.).

La dureté Brinell se mesure en soumettant à une pression P une bille d’un diamètre (généralement de 10mm)

La pression sur la bille était de 5000 à 30000 newton selon les matériaux à tester.

La dureté obtenue est  Delta = P / s

P étant la pression et s la surface de la calotte

On mesure la surface de la calotte sphérique à l’aide du dispositif optique et à l’aide de l’échelle graduée on en déduit la dureté du métal.

Un autre procédé pour connaître la dureté Brinell consistait à mesurer avec un scléroscope, la hauteur de rebondissement de la bille après une chute d’une hauteur déterminée.

Cette méthode nécessitait un étalonnage préalable sur un échantillon de référence.

Francis qui a été utilisateur de ce produit nous fourni son mode d'emploi:

Utilisation :

  • on emploie de petits cubes de dureté connue, mesurés au labo sur la machine de dureté universelle (celle qui mesure Brinell, Vickers ou Rockwell avec différents pénétrateurs)

  • chaque cube permet 6 mesures : il a six faces... on a noté sa dureté quelque part dans un coin...

  • on insère le cube à l'intérieur de l'appareil, entre la bille et le frappoir

  • on pose l'appareil sur l'échantillon à tester

  • on frappe avec ce qu'on veut, un marteau quelconque, peu importe la force !

  • on extrait le petit cube étalon

  • on mesure les diamètres des empreintes laissées par la bille, sur l'échantillon mais aussi sur le cube

  • l'astuce c'est qu'on va comparer ces deux empreintes !!!

  • on les mesure avec un compte-fil pliant, qui se range normalement à droite dans le coffret, mais qui manque sur tes photos

  • la règle tournante permet de déduire le dureté Brinell de l'échantillon, à partir de la différence des diamètres des deux empreintes, et de la dureté de l'étalon

(merci Francis)


Vos commentaires sont les bienvenus, ou si vous avez un autres objets extraordinaires à nous faire partager


Les késako résolus et non résolus :



Accueil Remonter