Antenne verre

Accueil Objet à identifier KESAKO -Elliot-Fisher KESAKO - tendeur KESAKO: oscillateur TRC-1 KESAKO: signal lumineux Moniteur EL5793 KESAKO: avion renifleur ? KESAKO : bande mince Centrifugeuse à nacelle Dureté - Brinell Coherer de Branly Gravage de la voix Radio d'espionnage en vase Antenne verre 2 Objets identifiés Cellule - Kl.Pz.641 Oscilloscope bizarre Support à identifier Télégraphe oxyde de fer Le Périkon Vibreur VB16 Selsyn Radar RCA Radio SFR SG4 Ban Radio-Controle-OP72 Antenne pantographe pour SEG2 Spectroscope Klystron WL-417-A

Késako ?  Nous cherchons de l'aide pour connaitre le principe de fonctionnement de ce système d'antenne. Bref, à quoi cela servait

Mise en ligne le 10/09/2011

Voici les deux photographies à notre disposition:

 

Environ 60 cm de haut

Une sortie coaxiale de type N?

Une sortie usage indéterminé

Est-ce une antenne ?

Est-ce lumineux ?

 

Merci d'avance pour vos infos sur ce lien email

Nos problématiques principales:

code référence de cet ensemble? à quoi et à qui cela a servi? comment cela marche ?

Première piste d'information reçue:

  • Cette antenne serait de type diélectrique, une technologie qui a été développé par les allemands pendant la guerre.
    exemple avec le récepteur Naxos fug350 

  • L'internaute qui nous a communiqué cette information nous a transmis un lien extraordinairement fouillé sur le matériel militaire allemand: cdvandt.org  à découvrir !

Complément d'information envoyé par un 2ème internaute (13/12/2011)

  • La partie métallique est un guide d'onde contenant une transition coax ( fiche N ?) guide d'onde ( apparemment polarisation circulaire mais je ne suis pas dedans pour voir ....!) Le guide est ensuite adapté au rayonnement de l'espace par un barreau diélectrique fretté dedans ( il est très important que le contact entre les parois du guide et le diélectrique soit parfait sans lames d'air résiduelle) Le diélectrique de par sa forme se comporte comme une lentille optique qui défini de diagramme de rayonnement de l'antenne. Avantage moins volumineux que le cornet classique mais plus couteux et délicat a usiner . Gamme de fonctionnement je hasarderai 5 à 10GHz, sans le diamètre interne du guide c'est "au pif" a vu de la photo.. Diélectrique utilisé suivant le gamme d'onde, époxy, plexiglas , polyéthylène, rexolite, téflon et même céramique dans certains cas.  

  • Merci pour ces détails, reste à trouver sur quelle installation des pays de l'est cette antenne a été utilisée.

Deuxième piste d'information reçue le 8 février 2012

  • c'est l'antenne d'une boite à échos pour radar US .

  • c'est un appareil de réglage qui prenait place sur l'une des parois de l'intérieur du radar ( l'intérieur de cette boîte à échos est composé d'une cavité réglable avec tambour micrométrique ( vernier ) , d'une diode uhf à pointe or ( 1 N... ) et d'un micro ampèremètre ; le tout permettait de connaitre la fréquence d'émission du radar ( peut être SCR 584 ) 

  • Le TS69 vendu sur ce site semble répondre à cette description

Troisième piste d'information reçue le 30 octobre 2015

  • Il s'agit d’une antenne hyperfréquence diélectrique, et je l’ai vu dans l’équipement du radar « COTAL » fabriqué par CFTH dans les années 1950. Cette antenne était associée a une cavité de mesure dont je vous joint un croquis :

  • Les deux étant reliées par un coax RG8 et prises N. Le radar COTAL ( COnduite de Tir d’Artillerie Lourde ) était installé dans un sheltter semi-remorque et délivrait les coordonnées 3 axes a un calculateur de tir pour des pièces antiaériennes de 90 . L’antenne en question était fixée à un angle supérieur de la remorque et faisait office de mesureur de champ. La cavité étant équipée d’une vis micro métrique, elle devait également faire office de fréquencemètre. Les ensembles que j’ai vus étaient rangés dans un coffret comportant une courbe d’étalonnage dans le couvercle. Ceux-ci faisaient partie du lot de fournitures du bord.


Vos commentaires sont les bienvenus, ou si vous avez un autres objets extraordinaires à nous faire partager


Actuellement à découvrir:



Accueil Remonter