KESAKO: avion renifleur ?

Accueil Objet à identifier KESAKO -Elliot-Fisher KESAKO - tendeur KESAKO: oscillateur TRC-1 KESAKO: signal lumineux Moniteur EL5793 KESAKO: avion renifleur ? KESAKO : bande mince Centrifugeuse à nacelle Dureté - Brinell Coherer de Branly Gravage de la voix Radio d'espionnage en vase Antenne verre 2 Objets identifiés Cellule - Kl.Pz.641 Oscilloscope bizarre Support à identifier Télégraphe oxyde de fer Le Périkon Vibreur VB16 Selsyn Radar RCA Radio SFR SG4 Ban Radio-Controle-OP72 Antenne pantographe pour SEG2 Spectroscope Klystron WL-417-A

Késako ? 

Le Késako du printemps 2013

Une chambre boite noire bien mystérieuse ?  (résolu janvier 2014)

Ce mois ci, un engin scientifique à connotation photographique bourré de mystères 

Bien évidement sur le net c'est le néant autour de cet objet, qui va relever le défi de nous décrire son usage:  A quoi cela sert ? un nouveau schmilblick cet objet:

  • Non, ce n'est pas un appareil de photo ordinaire ou une caméra
  • Non ce n'est pas un projecteur de cinéma
  • et nous craignions que cette liste s'allonge dans les semaines à venir...

Ce que nous pouvons affirmer:

  • Aucune trace sur le net avec les références sur le capot HEILAND TYPE A401 R6
  • Ce matériel est déplaqué car il y a une trace d'une plaque d'identification , d'ou notre Kesako
  • Nous ne savons pas si c'est un objet scientifique ou militaire ou les deux
  • Heiland était un célèbre fabricant américain de flashs auto déclenchés et de réflecteurs flashs pliants ou non très réputés chez les reporteurs photographes professionnels dans les années 40/60.
  • Le déroulement du film est du type continu ce qui pourrait laisser penser à une capture synchronisé avec un déplacement pour une prise de vue par bande mince, toutefois la fente situé au droit du film n'a aucun objectif et est pourvu d'un filtre rouge... le mystère s'épaissi ici.
  • Le moteur qui entraine les deux bobines de film en haut au centre est plaqué HEILAND.
  • Cet appareil est loin de la logique d'une caméra espion de reconnaissance type Graflex de la série K embarquée sur un avion de l'USAAF (US Air force WWII), cette piste est toutefois à creuser
  • Il y a une ampoule de 21 watts sous capot rond haut avec une fente qui va vers une cellule placée sur le bloc très magnétique.
  • Il y a un culot de lampe ou de cellule sous le capot rond bas
  • Le bloc bas droite contient un aimant extrêmement puissant
  • Il y a un cellule photo éclectique qui reçoit une partie du faisceaux lumineux et le renvoie en via le mini miroir semi transparent placé sur celle-ci en direction d'une lentille objectif allongé placé sur le film photographique qui défile ? Cette lentille est coté interne

Questions:

  • Avec quoi cela servait-il ?
  • A quelle époque ?
  • S'agit t'il d'un support d'enregistrement d'image, de son, de vibration, de données ?
  • Est-ce militaire ?

Partagez vos connaissances par message sur jmdca@wanadoo.fr - Merci d'avance !

4 Juillet 2013: Arnaud nous transmet un message qui permet de lever un bout du voile sur cet Equipement.  Voici son analyse:

"Un enregistreur de données qui a pu être utilisé au début de la prospection sismique...

Le miroir doit faire partie d'un galvanomètre ("ensemble magnétique") commandé par le signal à enregistrer.

L'enregistrement devait se faire sur papier sensible, et la fin du rouleau était indiquée par un trait oblique visible par la fente arrière. S'il s'agit d'un enregistreur pour la sismique, le temps d'un enregistrement devait être inférieur à 10 secondes.

Je n'ai jamais connu ce modèle, mais quand j'étais sur les chantiers pétroliers, la Schlumberger enregistrait les "logs" avec des caméras de ce type, mais à six voies. L'avancement du film était piloté par la remontée du câble pour fournir un enregistrement fonction de la profondeur à une échelle donnée (1/1000, 1/500, 1/200..."

8 Janvier 2014 : Appareil identifié par son acquéreur:

Cet enregistreur est une camera 6 voies faisant partie d'un système d'acquisition sismique léger (prospection) conçu dans les années 40 par C.Heiland professeur de géophysique à la Colorado School of Mine (USA).

 

Un autre objet à identifier toujours non résolu

Vos commentaires sont les bienvenus, ou si vous avez un autres objets extraordinaires à nous faire partager


Les késako résolus et non résolus :



Accueil Remonter